Peigneurs de comètes

  • Accueil
  • > Cercle littéraire / Editeur.

13 décembre 2013

Cercle littéraire / Editeur.

Classé dans : — bernardlherbier @ 23 h 03 min

Header : Clovis Trouille (La grasse matinée ou La momie somnambule)

previewc

SOUSCRIPTION EN COURS

« Mes habits du silence », poèmes par Annie Van de Vyver.

* La souscription se fait par courriel à l’adresse suivante : blchimeres84@gmail.com (Objet : Habits du silence) avec précision d’une adresse de livraison.

N’envoyer aucun règlement, celui-ci s’effectue sur facture à réception de l’ouvrage.

Tarif souscription : 16 € port inclus.

**********

Acte d’amour…

« J’envisage la poésie comme une forme de méditation sur la vie, au fil des jours ; ses manques, ses vides, ses pleins, ses déliés, ses souffrances, ses espérances ; une forme de réflexion vraie en pleine conscience (croit-on), sachant que les mots font moins mal que ce qu’ils représentent, qu’ils préservent de leur réalité, qu’ils permettent d’évacuer ce qui sinon, ne resterait que silence ou maux ; écrire pour faire un trou dans le trop plein, histoire d’y voir un peu plus clair et résister, fatiguer la vie, se donner totalement. Écrire, recommencer éternellement le voyage entre aimer et mourir. Écrire, faire l’exercice d’une distance, comme préparer un beau cadeau pour une fête imaginaire. Écrire, ne pas avoir à donner de la voix, mieux savoir se taire ou hurler sans bruit. Écrire, ne pas être interrompu, ni vu. Écrire, attendre sans se faire mal. Écrire, rester attaché à la musique, au rythme et à la couleur des mots, écrire comme on respire. Écrire, mettre en scène l’inavouable, l’inachevé, la passion. Écrire, mêler lucidité et folie. Écrire, se mettre à nu devant ses fantômes, délier ses peurs. Écrire, une forme de jouissance portée par un désir éblouissant, un bel acte d’amour. Écrire, voyager entre deux inconscients, entre l’écrit et le lire. Écrire, la plus grande des libertés. »

ANNIE VAN DE VYVER ©

____________________________________________________________________________________

lpS

« Haut le Verbe ! »

♦ 

blchimeres84@gmail.com

 

 

16 réponses à “Cercle littéraire / Editeur.”

  1. annie van de vyver dit :

    La nouvelle présentation de ce site, avec le choix de la catégorie souhaitée en haut et à droite, rend la navigation très agréable et fluide. Merci Bernard.

  2. Odile Robinot dit :

    Bonjour,
    J’aimerais acquérir le livre « nature morte au cinéma » de Jacques Sicars. Est ce possible ? pouvez vous me l’envoyer . Qulles sont les conditions ? Merci d’avance. Bien cordialement.
    Odile

    • Excusez-moi mais je ne prends connaissance de votre commentaire qu’aujourd’hui. Si vous souhaitez acheter le livre de J. Sicard, il convient que vous nous fassiez parvenir confirmation de votre commande avec précision d’une adresse de livraison (les conditions du règlement vous seront précisées), ceci par mail à l’adresse suivante : blchimeres84@gmail.com
      En vous remerciant.

      Dernière publication sur Maudits : Paul Vincensini (1930~1985)

  3. esteban estingoy dit :

    faim d’apprendre sans fin
    merci md

  4. scoffham Laurence dit :

    votre page m’interpelle , alors comme je suis curieuse je suis venue découvrir
    merci et bientôt de voir d’autres belles photos et de jolis commentaire

  5. Fanny.D dit :

    très intéressée par ce site …..

  6. PEROUA dit :

    Bonjour, je suis poète et auteur-compositeur-interprète. j’aimerais faire partie de votre cercle? Quelles sont les conditions pour y parvenir.Merci.

  7. Champigny Marie-Martine dit :

    J’aime vos publications….je voudrais m’inscrire dans cette cascade de beauté…

  8. Champigny Marie-Martine dit :

    J’aime vos publications…je voudrais m’inscrire dans cette cascade de beauté….

  9. corinne.thomazo@wanadoo.fr dit :

    Bonjour,
    Je vais vous suivre de près… j’adore !

    Merci

Répondre à esteban estingoy Annuler la réponse.

 

Windfree |
Blogdes3eme2salondupolar |
Voyageursurterre1872 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lacucaracha
| Résidence d'Artistes
| Mazzitelli1998